Aérowatt : projet de rapprochement avec KKB

Aérowatt et la société suisse Kleinkraftwerk Birseck AG (KKB), producteurs d’électricité verte, annoncent être entrés en discussions exclusives en vue d’un rapprochement industriel. Cette opération, qui prendrait la forme d’une prise de contrôle majoritaire d’Aérowatt par KKB, vise à créer un nouvel acteur paneuropéen dans le domaine de la production d’énergies renouvelables.

Coté à la Bourse de Berne, KKB compte parmi ses principaux actionnaires (46,95% du capital) EBM, distributeur indépendant d’électricité en Suisse. Le Groupe EBM exploite des centrales électriques en Suisse, Espagne, Italie et en France et compte près de 220.000 consommateurs dans le nord-ouest de la Suisse et en Alsace. Au cours des quinze dernières années, EBM a investi plus de 300 millions de francs suisses (247 millions d’euros) dans la construction de nouvelles unités de production d’énergie, notamment dans les domaines de l’hydraulique, de l’éolien ou du solaire ainsi que dans des technologies comme le biogaz ou la pile à combustible.

Les discussions portent sur une acquisition d’Aérowatt par KKB sur la base d’une valorisation de 38,9 M€, soit 19,77 € par action représentant une prime de 54,45% par rapport au dernier cours coté sur NYSE Alternext à Paris. Les trois principaux actionnaires d’Aérowatt, Demeter Partners1 (25,98% du capital d’Aérowatt), Crédit Agricole Private Equity2 (18,42%) et Viveris Management3 (21,40%) ont indiqué qu’ils acceptaient de participer à l’opération.

Pour Jérôme Billerey, Président du Directoire d’Aérowatt : « C’est une nouvelle page de l’histoire d’Aérowatt que nous sommes en train d’écrire. Les nombreux et profonds bouleversements du paysage réglementaire français des énergies renouvelables nous ont obligés à revoir notre schéma de développement et à rechercher une alliance avec un partenaire industriel. Ce rapprochement avec KKB et le soutien de son 1er actionnaire, le groupe EBM, va nous permettre de nous inscrire dans un nouveau cycle de développement. Par la diversité de ses centrales de production d’énergie verte et la richesse de son portefeuille de projets, le nouvel ensemble va s’inscrire dans la dynamique d’expansion des énergies renouvelables à l’échelle européenne. »

La CCI NCA s’appuie sur IZYPEO pour ses opérations de Maîtrise de l’Energie
Qualisteo accélère son développement et vise l’international