Eco delta fait converger les intérêts pour un développement durable

Développeur et exploitant indépendant de sites de production d’électricité à base de sources d’énergie solaire et éolienne, Eco Delta dispose à ce jour de permis de construire pour une puissance de plus de 220 MW dans le Sud et le Centre de la France.

Depuis sa création en 2002, Eco Delta a su développer, à partir d’un premier brevet déposé par ses équipes de R&D, un savoir-faire spécifique en matière d’infrastructures énergétiques. Eco Delta souhaite continuer à mettre en place des partenariats avec les collectivités locales et les propriétaires fonciers, en leur proposant de contribuer activement au plan national de baisse des émissions de gaz à effets de serre, grâce à l’installation de parcs solaires ou éoliens.

A l’occasion de la conception et du développement des fermes solaires de Revest-du-Bion (1,2 MWc), construite sur l’ancien site du Groupement de missiles stratégiques, de Chaillac (4,4 MWc), établie sur une friche industrielle, et des Mées (30,9 MWc), le groupe a montré son implication dans la durabilité environnementale et agricole.

Eco Delta bénéficie de l’appui industriel et capitalistique de la Caisse des Dépôts qui détient 10 % de son capital, ainsi que du soutien de l’Anvar. Les équipes d’Eco Delta, experts du monde de l’énergie et de l’environnement, interviennent à tous les niveaux des projets : développement, coordination, financement, assistance à maîtrise d’ouvrage et exploitation.

La société s’inscrit dans une démarche de développement économique local. Eco Delta  s’est ainsi entourée d’organismes indépendants pour la réalisation d’études spécialisées préalables : acoustique, impact sur la flore, la faune et la santé humaine, et étude paysagère.

Lumi’iN soutenu par le fonds PACA Emergence
Juwi, en pleine diversification dans le photovoltaïque