Le scooter électrique « MADE IN FRANCE » à l’assaut du marché Européen

A l’occasion du salon de la moto 2013, City Motion dévoile son nouveau scooter électrique récemment homologué : l’Artelec 670. Avec sa nouvelle marque Eccity Motocycles, City Motion cible le marché européen des scooters électriques équivalents 125cc qui représentera d’ici quelques années 70 millions d’euros annuels.

Installée à Grasses dans les Alpes Maritimes, City Motion conçoit, développe et commercialise des scooters électriques « made in France » alliant design, autonomie, vitesse et respect de l’environnement, sous ses marques déposées Electric’City et Eccity Motocycles.

La qualité française à un prix abordable

Equivalent à un scooter 125cc, l’Artelec 670 est doté des dernières technologies de batterie lithium, et animé par un moteur électrique 6000W. Il offre une autonomie de 120 km à 45km/h et 75km à une vitesse maximale de 100 Km/h. 4 à 8 heures sont nécessaires pour recharger la totalité de la batterie.

Né d’une collaboration européenne, l’Artelec 670 est électrifié par le bureau d’études de City Motion, et assemblé en France au sein de son atelier.

Avec de telles performances et proposé à un tarif de 7500€ TTC, l’Artelec 670 se positionne comme le premier véhicule électrique capable de rivaliser avec son homologue à essence.

Eccity Motocycles cible le marché européen

A environ 7500 euros TTC en prix de vente moyen et 10 000 véhicules annuels, le marché européen du scooter électrique équivalent 125cc représentera d’ici quelques années 70 millions d’euros annuels.

Leader français en nombre d’immatriculations en 2011 et 2012 avec près de 33% de parts de marché national et un réseau d’une trentaine de points de vente partenaires en France, City Motion se positionne comme un véritable leader de l’électrique sur le territoire national.

Avec sa marque Eccity Motocycles, City Motion ambitionne 10% de part de marché des scooters électriques équivalents 125cc en Europe, soit 1000 scooters Artelec par an.

Advansolar lance le 1er Service de Vélos électriques solaires