PhotoFuel passe à l’échelle

Début 2011, l’entreprise française PhotoFuel lançait la production de pré-séries industrielles de plusieurs tonnes de ses matériaux innovants. Ces matériaux propriétaires photoluminescents améliorent l’efficacité des procédés de conversion de la lumière du soleil par les végétaux (photosynthèse) ou les cellules solaires (photovoltaïques).

Les matériaux proposés par PhotoFuel captent, guident et optimisent spectralement la lumière solaire, ce qui permet d’augmenter les performances des procédés de photo-conversion existants pour générer de l’électricité renouvelable, de la biomasse ou des biocarburants de troisième génération.

L’originalité de l’approche et son intérêt technico-économique repose sur le fait que PhotoFuel se concentre sur des composants peu coûteux tout en apportant un gain direct de productivité à l’ensemble du système.

En partenariat avec plusieurs industriels de référence en France et à l’étranger, PhotoFuel vient de démontrer, au cours des dernières mois, des gains de rendements significatifs à échelle réelle sur plusieurs de ses marchés cibles. Par exemple, plusieurs types de panneaux solaires ont présenté des améliorations de performances significatives, ce qui constitue une première mondiale.

Avant d’atteindre ces jalons technologiques importants, l’entreprise avait levé plus d’un demi million d’euros avant l’été. Après ces nouveaux développements, elle prépare maintenant un tour de table complémentaire pour l’industrialisation et étudie diverses options d’implantation.

En savoir plus sur PhotoFuel  :

PhotoFuel, basée à Paris 5ème, a été fondée en 2009 par deux docteurs en physico-chimie de l’Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielle de la Ville de Paris qui furent rejoints par un diplômé de l’Ecole Polytechnique. L’entreprise, qui a plusieurs brevets déposés, a progressivement développé et étendu sa technologie aux trois marchés globaux, dynamiques et en croissance sur lesquels elle se positionne aujourd’hui : photovoltaïque, serres agricoles et microalgues. Elle s’appuie sur un portefeuille de partenariats avec des industriels et des académiques en France et à l’étranger.

Les programmes de R&D de PhotoFuel incluent science des matériaux, photonique, ingénierie physique, nanotechnologies et biotechnologies.

Le parpaing de Kalliste Eco Forêt